CSLC

CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA LIBERTÉ DE COMMUNICATION

Site web Officiel

CSLC : Philippe MVOUO lance la campagne « Être citoyen en ligne ».

Le Président du Conseil supérieur de la liberté de communication, Monsieur Philippe Mvouo a procédé ce 15 mai à Brazzaville, au lancement de la campagne dénommée « Être citoyen en ligne ». Une initiative qui consiste à la sensibilisation des congolaises et congolais sur le bon usage des réseaux sociaux.  La cérémonie a regroupé les responsables des institutions constitutionnelles, des médias, des ONG, les journalistes, les étudiants, les internautes et autres personnalités diverses venues de tous les horizons.

Dans son discours de circonstance expliquant les raisons de cette campagne dénommée, « Être citoyen en ligne », Philippe Mvouo a indiqué qu’il s’agit de remplir non seulement, l’une des missions du Conseil supérieur de la liberté de communication qui consiste de veiller au bon exercice de la liberté de l’information et de communication, mais aussi de répondre à l’interpellation du Chef de l’Etat qui déclarait, le 28 novembre 2023, lors de son message sur l’état de la Nation devant  le Parlement réuni en congrès : « les tentatives de déstabilisation de notre pays par le biais des réseaux sociaux doivent nous inciter à mieux nous organiser pour une riposte efficace aux assauts récurrents de la désinformation… ».

A travers cette campagne a-dit Philippe Mvouo, les délégations  du Conseil supérieur de la liberté de communication qui se déploieront dans les  chefs-lieux des départements  du pays auront la mission de rappeler aux usagers des réseaux sociaux, leur devoir de ne jamais oublier qu’ils sont d’abord citoyens, chaque fois qu’ils interviennent dans les réseaux sociaux et qu’en tant que citoyens , la liberté d’expression dont ils jouissent n’autorise pas de manquer de respect à autrui, de porter atteinte délibérément à la stabilité des Institutions, de cultiver des haines entre les groupes ethniques. En effet, a-t-il déclaré être citoyen, c’est connaître ses droits et devoirs civiques dans la société et dans le cyberespace. Au cours de cette campagne a poursuivi Philippe Mvouo, les délégations du Conseil sensibiliseront les internautes à un usage responsable de l’internet et des réseaux sociaux.  Et ils encourageront les internautes à adopter de comportements responsables dans la publication et le partage de contenus en ligne.

Le Président du Conseil supérieur de la liberté de communication a également appelé à la responsabilité les acteurs publics et politiques, ainsi que les confessions religieuses, les journalistes, les internautes et détenteurs des smartphones   de faire le choix des informations à diffuser après analyses et surtout vérification de celles-ci. Avant de publier, diffuser et partager, il faut bien réfléchir, a-t-il, conseillé. 

Il faut noter qu’avant le mot du Président du Conseil consacrant le lancement de la campagne « Être citoyen en ligne », l’assistance a eu droit à la présentation des termes de référence de ladite campagne par le docteur Idriss Antonin BOSSOTO, Chef de parcours des Sciences et techniques de la communication à la Faculté des lettres arts et sciences humaines de l’Université Marien Ngouabi.

Le discours du Président Philippe MVOUO à l’occasion du lancement de la campagne dénommée «Être citoyen en ligne»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut